Conseils de sécurité contre les avalanches - préparez-vous pour l'aventure de votre vie à Chamonix!

 

Skier dans un paysage éthéré à vous couper le souffle est l'une des nombreuses choses positives qui peuvent se passer lors de votre séjour à Chamonix.

Mais les montagnes puissantes ont leur part de danger, alors rappelez-vous que la sécurité est le plus important.

image: 
DVA, pelle, sonde
groupe de personnes grimpant sur le Mont-Blanc
Massif du Mont Blanc photo
Avalanche

Comme il s’agit d’une région montagneuse, la Vallée de Chamonix est exposée aux avalanches et autres risques et dangers naturels. Mais, si tout est couvert et toutes les mesures de sécurité sont prises, le risque de blessure diminue considérablement.

Probablement les trois choses les plus importants à emporter pour aller en montagne: le DVA, la sonde et la pelle peuvent aider à réduire le temps qui s’écoule jusqu’à ce qu’on soit retrouvé, économisant ainsi un temps précieux.

« La moyenne pour retrouver une victime lorsqu’on a DVA, sonde et pelle, c’est 11 minutes. Ça passe à 30 si l’on a que DVA et pelle, et 1h30 avec le DVA uniquement », dit le formateur de la Chamoniarde.

Comment utiliser le DVA, la sonde et la pelle

Avant de partir, il faut vérifier que tout fonctionne. « On met trois piles de bonne qualité dans le DVA et on s’assure que tout marche, à chaque fois, avec chaque membre du groupe. ». Pour vérifier l’antenne, il faut respecter une distance d’un mètre. Du côté de la sonde, il faut qu’elle soit pratique et facile à sortir.

Before heading off-piste, don't forget to set your D.V.A.* to transmission mode. To search for someone buried in an avalanche, don't forget to set it to reception mode.

Et puis, soyez conscient des interférences! Le téléphone doit donc être gardé à 20/25 cm du DVA en position d’émission (celle qui permet d’être retrouvé). Quant à la position recherche, « on éteint son téléphone et on le place à au moins 50 cm du DVA ».

« Pour appeler les secours, il faut avoir quelque chose à dire. Et donc prendre quelques secondes pour faire un bilan circonstanciel ». Où, quoi, quelle taille, combien de personnes sont ensevelies, ont-elles des DVA… Autant de données dont les secours vont avoir besoin et qui, in fine, feront gagner du temps. Le mieux est d’avoir le numéro des services de secours locaux enregistré sur son répondeur mais sinon, le 112 fera l’affaire.

Puis, une personne du groupe met son DVA en position recherche et toutes les autres éteignent le leur pour limiter les interférences. Appareil à l’oreille, skis aux pieds, il s’agit alors de parcourir le terrain le plus vite possible en cherchant un bip. Puis, il faut river ses yeux sur l’écran et suivre les flèches et les indications métriques. « Vous ralentissez ! » demande l’instructeur. À 10 mètres, « vous enlevez vos skis » et à 3 mètres, on place le DVA au niveau du genou.

Une fois au-dessus de la victime, le sondage peut commencer, perpendiculaire à la pente, tous les 25 cm, en colimaçon carré. « Quand vous la touchez, vous creusez. D’abord comme des bourrins puis, plus vous approchez, plus vous affinez et vous finissez à la main ».

Lorsque la victime est retrouvée, le plus important est de dégager ses voies aériennes et de lui porter les premiers secours.

Le Dauphine

Plus d'information

Pour plus d'informations, vérifier contacts utile et Médicaux à Chamonix et sécurité en Montagne, prevention et sensibilisation aux avalanches.

La Chamoniarde propose de nombreux ateliers et conférences sur la sécurité et la sensibilisation aux avalanches, ainsi trois ateliers gratuits.

Êtes-vous nouveau dans les montagnes? Envisagez de faire appel à un guide de haute montagne. N'oubliez pas que Chamonix compte de nombreuses pistes de ski pour débutants.

Assurez-vous de vérifier la météo et les bulletins de neige avant de partir en montagne.