Le refuge des Grands Mulets fermera ses portes à la fin de juillet

 

Bien qu’il soit situé sur la route historique du Mont-Blanc et qu’il soit très connu, le refuge des Grands Mulets n’est pas très fréquenté de nos jours.

De plus, il faut être un alpiniste expérimenté pour voyager de ce côté de la montagne.

Par conséquent, le refuge des Grands Mulets terminera sa saison à la fin de juillet 2019.

image: 
Refuge des Grands Mulets, Montblanc, photo de Svíčková, sous licence CC-BY 3.0, photo source @ fr.wikipedia.org
Refuge des Grands Mulets

Le premier point d’arrêt des alpinistes chevronnés qui partaient à la conquête du mont Blanc.

Après la réussite de l’ascension par Jacques Balmat et le Docteur Paccard le 8 août 1786, les aventuriers à la conquête du plus haut sommet d’Europe venaient de plus en plus nombreux.

L’idée d’une cabane s’est alors vite installée ; elle ne s’est pourtant pas construite en un jour et a connu plusieurs rebondissements.

La première cabane aux Grands Mulets fut construite entre 1853 et 1866 sur le sommet sud.

Le manque de place évident pousse les hommes à construire une seconde cabane en peu plus bas sur une terrasse ; elle servira de 1866 à 1880, date de la fin du bail de Sylvain Couttet.

Puis la troisième fut placée à 3 067 mètres. À ce jour, l’actuel établissement (construit en 1960) est beaucoup plus grand et plus adapté, il se situe à 3 051 mètres d’altitude et offre 68 couchages lorsqu’il est gardé.

Le refuge des Grands Mulets terminera sa saison fin juillet

Le refuge actuel des Grands Mulets est beaucoup plus grand et adapté que les cabines précédentes et offre 68 lits.

Cependant, il faut être un alpiniste expérimenté pour monter de ce côté de la montagne, raison pour laquelle le refuge des Grands Mulets n'est pas très utilisé ces derniers temps.

En fait, l'accès au refuge est une aventure en soi, avec des passages où il faut s'accrocher, notamment sur le glacier des Bossons.

Le refuge des Grands Mulets est un lieu unique, chargé d'histoire, offrant des paysages à couper le souffle. Il est ouvert de fin mars à fin juillet.

Comment se rendre au refuge des Grands Mulets?

  • L’accès principal, d’une durée de 3 à 4 heures, part du plan de l’Aiguille à 2 310 mètres d’altitude (premier tronçon du téléphérique de l’aiguille du Midi). On traverse ensuite le haut du glacier des Bossons pour rejoindre le refuge.

  • Le second accès, pour les plus sportifs, s’effectue à partir du tunnel du Mont-Blanc, pour rejoindre la gare des Glaciers puis rattraper la traversée du Plan de l’Aiguille.

  • Le troisième accès, le plus ancien, passe par l’itinéraire emprunté par Balmat et Paccard en 1786. Au départ des Bossons (à pied ou en télésiège pour s’épargner un peu), la montée s’effectue par le chalet des Pyramides et le gîte à Balmat, avant une marche sur la jonction entre les glaciers des Bossons et de Taconnaz, jusqu’au refuge.

Le Dauphine

Autres Articles

Vue depuis le sommet du Mont Blanc
24 Jul 2019
Hier matin, le PGHM de Chamonix a fait appel à la communauté pour ...
Lac Blanc avec le refuge en arrière-plan. Source de la photo: @ randos-montblanc.com
26 Jul 2019
Les travaux du remplacement du téléphérique de la Flé...