Le refuge du Lac Blanc rouvrira ses portes à la mi-Juin 2019

 

Le refuge du Lac Blanc est fermé depuis 2017, année du début d'un litige concernant des biens.

Une année et bien des procédures plus tard, le différend est finalement conclu.

Le refuge du Lac Blanc devrait rouvrir le 15 juin 2019.

image: 
Refuge du Lac Blanc, photo d'Espirat, sous licence CC-BY 4.0, source @ commons.wikimedia.org
Refuge du Lac Blanc, photo de Guilhem Vellut, sous licence CC-BY 2.0, source @ www.flickr.com
Lac Blanc avec le refuge en arrière-plan. Source de la photo: @ randos-montblanc.com

Situé à 2 352 m d’altitude et au-dessus du lac Blanc, ce refuge fait partie des chalets de montagne les plus populaires de Chamonix et offre une vue imprenable sur les montagnes.

Malheureusement, le refuge était fermé depuis plus d'un an.

En 1986, une avalanche a détruit le refuge original du lac Blanc.

En 1986, suite à la destruction du chalet originel par une avalanche, les propriétaires ont signé un bail à construction avec le gérant de l’époque, Jean-Charles Sage, qui s’engageait par ce contrat à reconstruire le chalet à ses frais et pouvait l’exploiter pendant trente années.

Après trente ans, le refuge du Lac Blanc devait être rendu aux propriétaires.

Trente ans plus tard, Jean-Charles Sage a refusé de partir.

En 2017, arrivé à échéance, Jean-Charles Sage a refusé de quitter les lieux, estimant que le propriétaire du bien immobilier était la commune de Chamonix et que l’acte de concession était nul.

S’en sont suivis un procès en référé, une décision du juge d’exécution avec intervention de l’huissier de justice et un procès en appel.

La saison d'été de 2018 a été perdue.

Le 17 mai 2018, la cour de Bonneville déclara que Jean-Charles Sage n'avait aucun "droit ou titre" de rester dans le refuge du Lac Blanc et devait partir.

Il devait payer 1 000 euros par jour de retard pendant un mois.

Jean-Charles Sage n’a pas rendu les clés du refuge. 

C’est donc l’huissier de justice, le 23 juillet 2018, qui est intervenu sur place, en l’absence du principal concerné.

« Monsieur Sage a fait obstruction jusqu’au bout et nous avons perdu la saison », poursuit le gérant de la SCI qui, financièrement, ne s’en sort pas si mal puisqu’avec toutes les amendes dont a dû s’acquitter l’ancien gérant (environ 45 000 €), il a quasi couvert son manque à gagner.

Le refuge du lac Blanc devrait rouvrir le 15 juin 2019, mais la date pourrait être reportée.

N'oubliez pas qu'en raison de la popularité du refuge du lac Blanc, il est fortement recommandé de réserver longtemps à l'avance.​

Le Dauphine