Mont-Blanc : La CB d’un alpiniste mort il y a 27 ans retrouvée dans le glacier de Leschaux

 

Vendredi 28 octobre, un Néerlandais Ömer Sami s’est rendu au cœur du massif du Mont-Blanc, pour une nuit dans le refuge d’hiver de Leschaux. Mais alors qu’il s’apprêtait à quitter le glacier du même nom pour entamer l’ascension vers l’abri d’altitude, il fit la découverte d’une vieille carte bleue dans une moraine.

image: 
La carte exhumée par la fonte du glacier appartenait au jeune alpiniste belge Jurgen Andries, décédé en 1995 au pied des Grandes Jorasses. Source Photo Ömer SAMI
« Trois morts dans les Jorasses » un article du 29 juillet 1995 publié dans Le Dauphiné

 

« Je ne pensais pas qu’elle avait une histoire particulière. Je me suis d’abord dit que son propriétaire avait simplement dû la faire tomber il y a des années », a explique-t-il par téléphone au journal quotidien Le Dauphiné libéré.

Intrigué, Ömer Sami eut toutefois l’idée de partager une photo de la carte expirée depuis juin 1997 sur un groupe Facebook chamoniard. Aussitôt, quelques montagnards commentèrent sa publication après avoir compris que cette carte de crédit appartenait au jeune alpiniste belge Jurgen Andries, décédé en montagne le 28 juillet 1995 alors qu’il tentait l’ascension de la mythique face nord des Grandes Jorasses (4208 m), sommet qui domine justement le glacier de Leschaux.

Il y a donc fort à parier que le jeune membre du club alpin belge, alors âgé de 21 ans, perdit sa carte bleue lors de cette funeste journée sur l'une des plus belles parois des Alpes. 

Selon Le Dauphine, le journal quotidien a retrouve la trace de ce 28 juillet noir dans ses archives. Ce jour-là, Alec Bronytz et Guido Cardoen, deux autres alpinistes expérimentés, âgés respectivement de 24 et 44 ans perdirent également la vie aux Jorasses.

Retrouvé dans la moraine, le titre bancaire a été exhumé par la fonte du glacier

« Cette carte est le vestige d’une journée tragique et une preuve du réchauffement climatique », commentait deux jours après sa trouvaille Ömer Sami, qui promet de restituer la carte bleue si un proche de la victime se manifeste.

Il a note par ailleurs que le plastique du card perdu ou jeté par le passé dans les entrailles des géants de glace ressort malheureusement intact au gré de la fonte.

Source: @Le Dauphiné libéré

Autres Articles

Bourse aux Cristaux, ce samedi 29 Oct 2022
27 Oct 2022
Le 29 octobre, de 10 à 17 heures au Majestic, 24 exposants accueilleront ...
La piste cyclable reliant le centre de Chamonix à l’hôtel de l’Arveyron est maintenant opérationnelle.  Photo Le DL /B.S.
31 Oct 2022
La piste cyclable reliant le centre de Chamonix à l’hôtel de ...