Tragique accident en montagne

 
 

Un gendarme du GIGN s’est tué à l’entrainement dans le massif du Mont-Blanc. Il a fait une chute mortelle sur l’aiguille verte à près 4 000 mètres d’altitude.

Ce membre du corps d’élite du Groupement d’Intervention de la Gendarmerie Nationale évoluait en solo dans un couloir.

C’est aux deux tiers de son ascension qu’il a dévissé, l’entrainant dans une chute qui lui sera fatale. Agé de 32 ans, il se préparait avant un stage en montagne prévu la semaine prochaine.

Depuis sa création il y a 37 ans, 17 militaires du GIGN ont trouvé la mort dont 15 à l’entraînement.

Radio Mont Blanc