Sauvetage spectaculaire réalisé par le PGHM à Chamonix - la vidéo est devenue virale

 

Ils risquent leur vie tous les jours pour nous sauver, mais ils sont rarement reconnus pour leurs actes.

Toutefois, de temps en temps leurs actions courageuses et ingénieuses sont filmées et ils reçoivent le crédit qu'ils méritent pour leurs missions de sauvetage spectaculaires.

C'est le cas du lieutenant Jean-François Martin, membre du PGHM à Chamonix.

 

image: 
Hélicoptère PGHM Chamonix de l'équipe de secours en montagne
Hélicoptère PGHM Chamonix de l'équipe de secours en montagne
Hélicoptère PGHM Chamonix de l'équipe de secours en montagne
Hélicoptère PGHM Chamonix de l'équipe de secours en montagne

Lieutenant Jean-François Martin a été filmé le 2 janvier alors qu'il sauvait un randonneur blessé au genou et la vidéo a suscité de vives réactions chez de nombreux internautes, qui ont qualifié son travail de « maîtrise » ou de « grand art ».

Le lieutenant Jean-François Martin était humble: « Cette manœuvre s’appelle un appui patin et cela n’a rien d’extraordinaire », explique-t-il.

Le lieutenant Jean-François Martin (46 ans) a derrière lui 23 ans de service, plus de 5000 heures de vol et il travaille avec le PGHM à Chamonix depuis 6 ans.

En service le 2 Janvier 2019, le membre de la gendarmerie a mené la mission de sauvetage spectaculaire à 2200 m d'altitude. 

Pour récupérer un randonneur blessé au genou, Jean-François Martin a effectué la manœuvre « appui patin »: le nez de l’hélicoptère est collé à la pente enneigée.

« On enseigne cette manœuvre à tous les pilotes qui passent la qualification montagne. Elle permet de débarquer et d’embarquer le personnel de manière très rapide », dit Jean-François Martin.

Si cette manœuvre est routinière pour les pilotes de la gendarmerie qui travaillent avec les secouristes du PGHM de Chamonix, elle a impressionné de nombreux internautes.

Le dauphine

Avec plus de 60 ans d'histoire, le PGHM a mené de nombreuses missions de sauvetage spectaculaires au fil du temps.