Mont Blanc, petit changement de mesure: 4810,06m

 
 

Le verdict de la 7e campagne de mesure du Mont Blanc a été rendu: le Mont Blanc culmine actuellement à 4810,06 mètres, 38 cm de moins qu'en 2011. 

Un résultat rassurant pour tous ceux qui avaient appris que le Mont Blanc messure 4807m, comme communément établi depuis 1863.

Tout a commencé en 2001. L'opération de mesure a mobilisé une vingtaine de personnes encadrées par des guides de Chamonix. Les géomètres-experts de Haute-Savoie et Leica Geosystems voulaient tester du matériel GPS en condition extrême. Pendant cette première campagne, les scientifiques ont constaté que le toit de l'Europe ne mesurait pas 4807 mètres, mais 4810 mètres, trois mètres de plus! C'est ainsi que l'idée de renouveler les mesures tous les deux ans s'est née. Le but est de voir comment la hauteur du sommet de Mont Blanc évolue, au gré des chutes de neige et du vent.

Cette campagne est considérée comme « une base de données importante pour les générations futures ». Elle a permis de mesurer, à l’échelle d’une certaine periode, si le sommet enneigé du Mont Blanc est affecté par le réchauffement climatique ou pas. 

«Les 4807m du Mont Blanc étaient tellement ancrés dans nos mémoires collectives que cette hauteur nous paraissait immuable, alors que l’altitude du sommet varie plus ou moins en fonction du volume de neige tombée et du vent», Philippe Borrel, géomètre-expert à Annecy et membre de l’expédition a declaré.

Le sommet rocheux du Mont Blanc culmine à 4792 m, mais l’épaisseur des «neiges éternelles» qui le recouvrent peut varier de 15 à 20 m. Ainsi si en 2001, le Mont Blanc mesurait 4810,40m, deux ans plus tard, il avait fondu de 2 m. Le vent et les chuttes de neige ont un impact important sur la déformation du manteau neigeux. A noter que le sommet neigeux est décalé d'une quarantaine de mètres à l'est du sommet rocheux en raison des vents d'ouest dominants qui poussent la masse neigeuse vers l'est. 

Les données recueillies au sommet du Mont Blanc par la station GPS mobile, sont analysées par différents scientifiques impliquées dans ce projet (géologues, météorologues, climatologues). D'abord, elles donnent des renseignements sur le volume de neige et les variations de la calotte glaciaire. Ensuite, elles vont permettre de mieux comprendre les conséquences des variations météorologiques.

 

image: 
Mont Blanc, petit changement de mesure

Autres News

Wingsuit flying
16 Sep 2013
Samedi, 14 septembre 2013, un Américain de 33 ans s'est tué &a...
Station de radio dans la langue anglaise en Chamonix
18 Sep 2013
Jeudi 17 septembre 2013, la Mountain Radio Chamonix à été f...