70 ans de La Chamoniarde

 

La Chamoniarde, Société de Prévention et de Secours en Montagne fêtera l’an prochain ses 70 ans d'existence.

La Chamoniarde a été créée en 1948, à l’initiative de la communauté chamoniarde, de la Société chamoniarde de secours en montagne (SCSM) qui avait pour mission l’organisation des secours de la vallée de Chamonix Mont-Blanc.

image: 
La Chamoniarde : La Chamoniarde, Société de Prévention et de Secours en Montagne. Photo source: @https://montblanclive.com/radio
Parc DVA de La Flégère

Selon Le Dauphine, jeudi soir 23 novembre 2017, La société de prévention et de secours en montagne s’est réunie en assemblée générale en présence du trésorier Olivier Gayan, du président Jean-Christophe Bèche et la directrice Océane Vibert. Lors de cette assemblée, Océane Vibert, a admis que «pourtant les gens ne savent pas quel est notre rôle».

En effet, depuis sa création, la société de prévention et de secours en montagne a, on peut le dire, a gardé son énergie. La structure n’en finit plus de multiplier ses actions.

Les actions de La Chamoniarde:

  • Diffuse information a travers des bulletins sur les conditions en montagne aux pratiquants et professionnels. Le site Internet de La Chamoniarde permet de s'informer sur les conditions de la montagne et de préparer sa course.
  • Met à leur disposition documentation à l’Office de Haute Montagne (OHM).
  • Sensibilise le jeune public au milieu naturel montagnard et ses dangers avec les panneaux explicatifs du “Pôle montagne risk” ou des sorties sur le terrain : environ 3 500 enfants, souvent étrangers, ont été reçus ces 12 derniers mois.
  • Édite des brochures d’information et de mise en garde.
  • Initie le public à la recherche de victimes d’avalanches.
  • Rassemble les intervenants du secours en montagne au niveau local ou international : Haut-Savoyards, Valaisans et Valdôtains.
  • Organise des exercices en situation réelle et gère le réseau radio, parmi tant d’autres. À travers les sessions qu’elle propose, plus de 400 personnes ont, l’année écoulée, été formées sur le terrain.

Deux nouveaux parcs DVA

La Chamoniarde n’a pas peur de vieillir puisqu’elle a annoncé deux nouveaux projets : deux “Parcs DVA” supplémentaires sont annoncés aux Houches et en fond de vallée.

Ces nouveaux sites d’entraînement à la recherche de victimes d’avalanches devraient compléter les cinq Parcs DVA déjà existants (Lognan, Balme, La Flégère…).

Lire l'article complet sur Le Dauphiné Libéré Mont-Blanc: http://c.ledauphine.com/haute-savoie/2017/11/26/a-l-approche-de-ses-70-ans-la-chamoniarde-a-toujours-du-souffle