Le Mont Blanc a perdu plus de 2 mètres en deux ans : il culmine à 4805,59 mètres

Mont Blanc has lost more than 2 meters in two years: current height 4805.59 meters

Les géomètres-experts viennent de dévoiler la nouvelle cote du géant des Alpes après qu’une expédition de 22 personnes ait recalculé sa hauteur entre le 15 et le 16 septembre dernier.

Le Toit de l’Europe a encore perdu 2,22 mètres. En 2023, il mesure  4 805,59 mètres quand deux ans plus tôt il était toisé à 4 807,81 mètres.

Cette valeur révélée ce jeudi 5 octobre n’est pas vraiment une surprise. En un peu plus de 20 ans de mesures réalisées par les géomètres experts de Haute-Savoie , le sommet du mont-Blanc se voit régulièrement gommé de quelques centimètres de glace.

L’historique des valeurs remonte à 2001. Tous les deux ans à la mi-septembre, le plus haut sommet des Alpes est examiné avec une précision des instruments de 2 à 5 centimètres. Depuis 2007 et ses 4 810,90 mètres, la courbe est formelle. Le sommet du mont Blanc perd de l’altitude relevé après relevé.

Les variations enregistrées sont le fait des précipitations estivales mais surtout du vent qui souffle à cette altitude. Il sculpte le sommet au point de le raboter un peu plus et même de le déplacer.

En dessous de ces neiges dites éternelles, l’altitude du sommet rocheux est inchangée ou presque. Le granit nu culminerait ainsi à 4 792 mètres d’altitude si on lui ôtait son manteau de neige et de glace. Avec les mouvements géologiques, il gagnerait 1 millimètre par an.

Le Dauphiné