Mont-Blanc: deux alpinistes secourus par PGHM

 

L'hélicoptère du PGHM a récupéré ce mardi 28 avril les deux alpinistes qui étaient bloqués pendant trois jours à l'abri Vallot Mont-Blanc

Le vendredi dernier, 24 avril 2015, deux hommes, un quinquagénaire et son fils d'une vingtaine d'années, originaires des Alpes-Maritimes s'étaient lancés dans l’ascension du Mont Blanc, mais ils avaient été piégés par le mauvais temps et s'étaient réfugiés à l'abri Vallot sans pouvoir redescendre depuis. 

L'abri Vallot est un petit bâtiment non gardé à 4 362 mètres d’altitude. A l'intérieur se trouvent une table, quelques couvertures et un téléphone de secours qui met les alpinistes en détresse directement en liaison avec le Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne de Chamonix.

image: 
Refuge Vallot Mont-Blanc
L'hélicoptère du PGHM
Les secouristes du PGHM
La voie en ski de randonnée MB

Les secouristes du PGHM de Chamonix en action

En raison des mauvaises conditions météorologiques, les gendarmes secouristes ne pouvaient pas intervenir pour les secourir.

"On avait des rendez-vous téléphoniques trois fois par jour avec eux pour faire le point médicalement, tester leur moral", a expliqué le commandant du PGHM, Jean-Baptiste Estachy. "Ils avaient faim et soif évidemment", a-t-il ajouté.

Après une tentative infructueuse dimanche et grâce à un climat très favorable, les deux alpinistes ont finalement été redescendus dans la vallée par hélicoptère hier matin.

Les deux hommes ont échappé au mal aigu des montagnes, qui peut provoquer nausées et mal de tête, rendant un séjour en altitude insupportable. Ils sont sains et saufs.

 

Autres Articles

Aide internationale pour Népal
27 Apr 2015
Lundi, le 27 avril 2015. Immédiatement après l'annonce du s&ea...
Georges de L'Arly
04 May 2015
Lundi, le 4 mai 2015.  L'alerte pluie-inondations a été l...